En nettoyant un peu au Foy, j’ai repéré trois espèces d’orchidées sauvages. Elles ne sont -a priori- pas rares, mais néanmoins on ne les voit qu’assez rarement dans notre coin ; peut-être est-ce lié au fauchage trop fréquent des épaulements et/ou à l’absence d’élevage « traditionnel ».

Lire la suite